Le site Français du VeloVap v2

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

L'histoire du VéloVap

Envoyer Imprimer PDF

L'histoire du VéloVap, la "bicyclette automatique"

Le VéloVap est le concurrent le plus connu du Solex. Tout commença en 1958 à la sortie du Solex 1400, modèle toujours dépourvu d'embrayage. Une firme spécialisée dans les moteurs auxiliaires, la société "VAP", lance un cycle semblable au Solex mais avec des avancées technologiques dépassant le Solex, c'est-à-dire l’embrayage automatique pour ne pas caler à chaque feu, et l’accélérateur à la poignée.

La surprise fut totale pour la firme Solex, qui en réaction sortit quelques temps après le Solex 1700 avec les mêmes caractéristiques techniques que le VéloVap.

Les débuts

Le Vélovap a débuté en 1957. ABG a sorti un moteur à galet et a confié la fabrication de la partie cycle (sur plan ABG) à plusieurs usines :

  • Alcyon-Lucer de Hazebrouck
  • Rhonson de Lyon
  • Tendil de Nîmes
  • Gitane de Machecoul
  • Jeunet de Dole

Cazenave de Belin regroupés au sein d'une société dénommée SEVMA ( sorte de G.I.E

 

  • L'usine VéloVap de Hazebrouk Parade de VéloVap dans Nice

    Création de la filiale VAP S.A

    "En 1959, ABG décide de se lancer seul dans la fabrication et la vente au niveau national et international, ce qui mettait en péril tous les membres de la Sevma.

    Après des discussions difficiles, je réussis à faire admettre à ABG qu'il était plus facile de s'appuyer sur une usine existante,et un accord d'absorption de la société Alcyon Lucer et de Rhonson fut conclu.

    La filiale VAP S.A vit le jour.

    Dans la foulée, il fut décidé de transférer l'usine de Courbevoie à Hazebrouck, une usine neuve étant édifiée.

    Je fus nommé secrétaire général du groupe puis ultérieurement je pris également la direction des deux usines d'Hazebrouck, l'usine moteurs et l'usine cycle et montage.

    Le nombre de 100 VéloVap jour fut atteint rapidement, 35% de la production partait en Suisse et en Grande Bretagne.

    J'estime à un peu plus de 100.000 le nombre de VéloVap produits.

    Le déclin

    Suite au casque obligatoire, les ventes s'effondrèrent et ABG décida d'arrêter la fabrication.

    Après un déplacement de la fabrication en 1965 chez ABG-VAP, puis chez Cazenave à Belin, la fabrication du VéloVap s'arrêta en 1967.

    Je repris les outillages, la marque et les stocks de pièces, je fondai la société VAP-SERVICE, je fis fabriquer durant deux ans les moteurs de VéloVap et surtout les pièces de rechange chez Raimbault à Moulins, la partie cycle et la distribution chez Cazenave. Ceci se poursuivit jusqu'en 1968.

    Malgré la supériotié technologique et esthétique, le VéloVap n'eut pas le succès prévu. A cause d'un prix trop élevé."

    Les Ets Menton & Goumard Une devanture réglementaire en couleurs Les Ets Combeleranp a Narbonne

    Encore merci à Mr Georges Degroote, l'ancien fabricant du VéloVap, pour son témoignage et toutes ces photos!

    Quelques caractéristiques

    Type Moteur : VAP.VV
    Alésage-course : 40/38
    cm3 : 48
    Puissance : 1,2cv
    Embrayage : Avec
    Transmission : Galet
    Carburateur : Gurtner CV10
    Gicleur : 19mm
    Allumage : Par rupteur
    Calage : 1,1mm
    Capacité essence : 1,4 l
    Dimension roues : 23/2

    VéloVap est une marque déposée S.E.V.M.A. 3,Impasse.Thoréron Paris 15° Tel:vau.68-40